La discothèque de lamateur Site

Fleet Foxes - Helplessness blues 1

Devant soi, l’immensité

Fleet Foxes Helplessness blues (2011, Bella Union) La réussite du premier opus des Fleet Foxes pouvait paradoxalement nourrir des raisons de s’inquiéter pour la suite des aventures des barbus de Seattle. Évident accomplissement artistique,...

Etienne Daho - Les chansons de l'innocence retrouvée 0

La vie est brève et le désir sans fin

Étienne Daho Les chansons de l’innocence retrouvée (2013, Polydor) Sur « L’étrangère », l’un des très bons moments de ce treizième album studio, Étienne Daho évoque au détour d’un couplet la « bouleversante odeur de vie » qui...

7. Bruce Springsteen - Darkness on the edge of town 0

La bête humaine

Bruce Springsteen Darkness on the edge of town (1978, Columbia) La déferlante Born to run et son impact artistique et public aurait pu laisser croire qu’après des années de vache enragée, les astres s’alignaient...

R.E.M. - Monster 0

Monstre froissé

R.E.M. Monster (1994, Warner) Poursuivons ce soir notre remontée chronologique de la riche discographie du plus fameux quatuor athénien de l’histoire. En 1993, R.E.M. semble avoir le monde à ses pieds ou peu s’en...

Tom Waits - Blue Valentine 0

1 année, 10 albums : 1978

A la différence du millésime précédent, 1978 ne propose pas d’évident chef-d’œuvre ni de candidats incontournables à la postérité mais une quantité non négligeable de très bons disques. J’avoue avoir éprouvé les pires difficultés...

The Divine Comedy - Casanova 1

Comédie vénitienne

The Divine Comedy Casanova (1996, Setanta) Après un chef-d’œuvre authentifié (Liberation) suivi d’un excellent disque (Promenade), Neil Hannon allait traverser une sévère période de doute au moment de donner suite à d’aussi retentissants débuts....

R.E.M. - Automatic for the people 1

L’étoile noire

R.E.M. Automatic for the people (1992, Warner) Ils ne sont pas si nombreux les groupes qui, parvenus à une notoriété internationale leur permettant de remplir les stades à volonté, préfèrent le risque au confort...

Dead Man's Bones - Dead Man's Bones 1

La mort leur va si bien

Dead Man’s Bones Dead Man’s Bones (2009, Anti) Sur le papier, ce premier (et pour l’heure unique) album de Dead Man’s Bones affiche bien des raisons d’effrayer l’auditeur. Il y a d’abord l’emballage, ce...

Love - Da capo 0

The colors of Love

Love Da capo (1967, Elektra / Warner) Même si sa réputation n’est plus à faire chez les critiques ou les amateurs et amatrices éclairé-e-s, Love demeure encore relativement méconnu par rapport à d’autres de...

Analytics Plugin created by Web Hosting