Catégorie : Disques du jour

0

Un souffle d’air frais

Buck Meek Two saviors (2021, Keeled Scales) Alors qu’approche l’heure des traditionnels bilans de fin d’année, permettez-moi ce soir d’attirer l’attention – à ma modeste échelle – sur ce formidable...

0

L’effet papillon

The House of Love S/T [butterfly] (1990, Fontana) Du chaos naît la beauté. C’est évidemment un cliché (souvent vénéneux), ce ne saurait être un adage, encore moins une règle ou...

0

La bande des quatre

Goat Girl On all fours (2021, Rough Trade) Mon rythme de publication erratique ne signifie pas une moindre appétence pour la musique, simplement une difficulté (passagère ?) à dégager du...

0

La rage de l’expression

Courtney Barnett Tell me how you really feel (2018, Marathon / Milk ! Records) « C’est très dur d’écrire des chansons. A chaque album, on a l’impression de raconter la même...

0

Le combat ordinaire

Day One Ordinary man (2000, Melankolic/Virgin) On ne sait pourquoi certains disques s’éloignent de nous un temps, plus ou moins long, avant de redevenir subitement, au détour d’une journée ordinaire,...

0

La vie de château

Elton John Honky Château (1972, Mercury / Universal) Quand Elton John et ses musiciens investissent les studios du mythique château d’Hérouville au début de l’année 1972 pour enregistrer les morceaux...

0

Les grands flots

The Waterboys This is the sea (1985, Chrysalis) Alors qu’il suit sans grande conviction des études de lettres et de philosophie dans sa ville natale d’Édimbourg, Mike Scott est bien...

0

La vie adulte

Morrissey Vauxhall and I (1994, Parlophone) Après la tournée ayant suivi Your Arsenal, dont le succès commercial et critique semble avoir replacé Morrissey en haut de l’affiche, et ce malgré...

1

Sweet and tender hooligan

Morrissey Your Arsenal (1992, Parlophone) You’re gonna need someone on your side – « Tu auras besoin de quelqu’un à tes côtés » : c’est par ce titre programmatique que s’ouvre ce...