L’astre vagabond

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 7 novembre 2009

    […] ans après l’immense Comm’ si la terre penchait, dont j’ai déjà parlé ici même, Christophe revenait l’an dernier démontrer qu’il était loin d’avoir perdu la […]

  2. 23 mai 2018

    […] découverte de son Bevilacqua de 1996, s’est trouvée ô combien renforcée par le prodigieux Comm’ si la terre penchait publié à l’orée de ce siècle, et qui demeure aujourd’hui encore un de mes disques […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Analytics Plugin created by Web Hosting