Un homme très fréquentable

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. 1 mai 2012

    […] musicalement, on préfère toujours le Katerine classe XXL des Mauvaises fréquentations, ce Robots après tout qui apporta la gloire à ce fascinant bonhomme ne manque assurément pas de […]

  2. 5 octobre 2013

    […] amoureuses plus ou moins foireuses (« Imbécile heureux » – très Katerine première époque), de la solitude de l’homme moderne (« Ne sois pas trop exigeant » ou […]

  3. 16 octobre 2019

    […] de l’irrésistible « Tu vas rire », qui nous rappelle les belles heures du Katerine des Mauvaises fréquentations. La gravité de morceaux comme « Mort en plein air », « La fuite » ou « Ici hier » […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.