Les diamantaires

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 17 août 2019

    […] quelques tourments internes, le groupe réussira à encore élever son ahurissant niveau de jeu sur Roots and echoes (2007). Leur dernier opus Butterfly house est paru l’an dernier et je n’ai pas encore […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Analytics Plugin created by Web Hosting