Le palais des glaces

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Blake dit :

    Suite à votre evenue sur mon blog je visite le vôtre à mon tour et suis très content de la découverte. Très pertinente chronique de l’album-phare du Sprout et fort belle plume pour en évoquer les beautés (belle métaphore sur le côté cristallin et fragile de l’oeuvre). De quoi me dissuader d’en parler à mon tour !
    Je m’efforcerai en tout cas de revenir plus régulièrement ici ..
    À bientôt 😉

  1. 15 août 2019

    […] Steve Mc Queen, le groupe sortira From Langley Park to Memphis en 1988 et l’ambitieux Jordan:the comeback en 1990. Le groupe s’étiolera peu à peu, Mc Aloon devant notamment lutter contre de […]

  2. 16 août 2019

    […] élégante et légère comme un voile de mariée. On conseillera de se replonger illico dans ce Jordan: the comeback (1990) d’envergure pour retrouver la plume magique de ce grand songwriter un peu oublié de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *