Étiqueté : james

1

Jours fragiles

James Laid (1993, Mercury) Malgré ses immenses qualités artistiques, le génial Stutter n’obtint qu’un succès d’estime auprès du public. En réaction, James se replie alors sur lui-même, de plus en...

0

Allumer le feu

James Stutter (1986, Blanco y Negro/Sire) Curieux parcours que celui de James. Ce groupe anglais (car il s’agit bien d’un groupe), originaire de Manchester, fût d’abord présenté comme les nouveaux...