Blues trottoir

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. 25 août 2019

    […] un bouquet de mélodies fatiguées, d’une joliesse lasse préfigurant les paysages du futur Brighten the corners (1997), tels ces « Grounded » ou « Motion suggests ». Surtout, avec les époustouflants […]

  2. 16 octobre 2019

    […] que Spiritualized n’aurait pas reniée et qui fait également penser au Pavement bleu nuit de Brighten the corners, laissant l’auditeur un bel arc-en-ciel en […]

  3. 18 avril 2020

    […] pourra (« Jo-Jo’s jacket ») et une merveille bleu nuit droit sortie du magnifique Brighten the corners (« Church on white ») avec un des plus émouvants solos de guitare délivrés par le sieur […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *