Étiqueté : james

0

Jours fragiles

James Laid (1993, Mercury) Malgré ses immenses qualités artistiques, le génial Stutter n’obtint qu’un succès d’estime auprès du public. En réaction, James se replie alors sur lui-même, de plus en plus intransigeant face aux...

0

Allumer le feu

James Stutter (1986, Blanco y Negro/Sire) Curieux parcours que celui de James. Ce groupe anglais (car il s’agit bien d’un groupe), originaire de Manchester, fût d’abord présenté comme les nouveaux Smiths, surtout après avoir...

Analytics Plugin created by Web Hosting