Étiqueté : divine_comedy

The Divine Comedy - Casanova 1

Comédie vénitienne

The Divine Comedy Casanova (1996, Setanta) Après un chef-d’œuvre authentifié (Liberation) suivi d’un excellent disque (Promenade), Neil Hannon allait traverser une sévère période de doute au moment de donner suite à d’aussi retentissants débuts....

1

Libre penseur

J’ai déjà évoqué ici mon amour pour les disques du génial Neil Hannon mais je n’avais pas commencé par le début. A la fin des années 1980, le petit Irlandais flanqué de deux comparses...

1

Comédie en 10 actes

A l’occasion de ma dernière note publiée à propos de The Divine Comedy, je me suis replongé dans la discographie de l’instrument du démiurge Neil Hannon. J’ai eu envie d’en ressortir dix perles, sélection...

1

Pop art

The Divine Comedy Bang goes the knighthood (2010, Divine Comedy Records) J’avais presque fini par oublier Neil Hannon. Plus exactement, j’avais presque oublié que l’Irlandais était encore actif et si son triptyque majeur des...

2

Les rêveries d’un promeneur solitaire

The Divine Comedy Promenade (1994, Setanta/Virgin) Un an à peine après l’exceptionnel Liberation, l’Irlandais Neil Hannon, singleton génial sous le nom de Divine Comedy, laissait de nouveau libre cours à son inspiration débridée avec...

Analytics Plugin created by Web Hosting