La discothèque de lamateur Site

TV On The Radio - Return to Cookie Mountain 2

La montagne magique

TV On The Radio Return to Cookie mountain (2006, 4AD) Alors que l’ébouriffant troisième opus de ces New-Yorkais sème depuis quelques semaines un joli désordre dans mes neurones conquises, retour aujourd’hui sur son imposant...

1

Le chant de l’innocent

JP Nataf Plus de sucre (2004, Tôt ou Tard) Près de vingt ans durant, au sein des Innocents, JP Nataf réussit à nous offrir un bel exemple de pop digne et élégante, en équilibre...

0

Le goût de la poussière

Shannon Wright Perishable goods (2001, Quarterstick) J’ai croisé la route de Shannon Wright une première fois en 1995 à l’occasion d’un concert de son groupe d’alors, Crowsdell, concert donné dans le cadre d’un festival...

1

Amour de jeunesse

MGMT Oracular spectacular (2008, Columbia) Pour conclure en beauté cette année 2008, retour aujourd’hui sur un des disques marquants de ces douze derniers mois, dominant les bilans de fin d’année de la presse spécialisée...

0

Les mystères de l’Ouest

Swell 41 (1994, Beggars Banquet) Deux ans après l’excellent …Well? (cf. note du 22/06/07 pour mes lecteurs assidus), Swell confirmait sa place singulière dans le paysage musical des années 1990 avec ce remarquable 41....

0

L’alchimiste

Jeffrey Lewis 12 Crass songs (2007, Rough Trade) Né en 1975 à New York, Jeffrey Lewis se passionne dès son plus jeune âge pour la bande dessinée et la musique, dévorant d’abord les disques...

0

Haute tension

dEUs The ideal crash (1999, Universal) dEUs se forme en 1991 à Anvers, Belgique, autour de Tom Barman et de Stefan Kamil Carlens. D’abord groupe de reprises, dEUs développe peu à peu son propre répertoire...

0

Le moissonneur

Neil Young Chrome dreams II (2007, Reprise) Cet homme n’en finira donc jamais de m’épater. Mes quelques lecteurs savent (s’ils sont assidus) l’amour que je porte à l’oeuvre du bonhomme, sur la foi de...

2

Les rêveries d’un promeneur solitaire

The Divine Comedy Promenade (1994, Setanta/Virgin) Un an à peine après l’exceptionnel Liberation, l’Irlandais Neil Hannon, singleton génial sous le nom de Divine Comedy, laissait de nouveau libre cours à son inspiration débridée avec...

Ultra Orange & Emmanuelle 0

Le goût et les limites

Ultra Orange & Emmanuelle Ultra Orange & Emmanuelle (2007, RCA) Il m’est d’avis que beaucoup ont du s’étrangler à la parution de cet album, et ce avant même que de l’avoir écouté. Pensez-donc, une...

Analytics Plugin created by Web Hosting