La discothèque de lamateur Site

DIIV - Oshin 0

Le grand bain

DIIV Oshin (2012, Captured Tracks) Une nouvelle année qui commence et je n’ai, ma foi, pas encore renoncé à vous entretenir dans ces pages des disques et chansons qui constituent la bande-son de mon...

Liz Phair - Whip smart 0

La suite de l’histoire

Liz Phair Whip-smart (1994, Matador) Le succès inattendu de son remarquable premier opus, l’inépuisable et acclamé Exile in Guyville, ne pouvait manquer de faire peser sur les épaules de Liz Phair une pression certaine...

Pochette de R.E.M. - Collapse into now 2

Derniers feux

R.E.M. Collapse into now (2011, Warner) Il est l’heure ce soir de boucler la boucle et d’arriver au terme de cette lente et passionnante – du moins pour moi – remontée chronologique de la...

Etienne Daho - La notte la notte 0

Les promesses de l’aube

Étienne Daho La notte la notte (1984, Virgin) L’actualité du sieur Daho s’avère particulièrement riche ces jours-ci, entre la sortie d’un treizième album studio, Blitz, une biographie signée de l’impeccable Christophe Conte et une...

0

Rester en vie

Girls in Hawaii Everest (2013, Naïve) L’histoire de Girls in Hawaii débute comme celle de milliers de groupes : deux copains d’un coin du monde, ici Braine-l’Alleud, dans le Brabant wallon, décident de partager...

Soft Cell - Non stop erotic cabaret 0

Cabaret sauvage

Soft Cell Non-stop erotic cabaret (1981, Some Bizzare / Mercury) Marc Almond et Dave Ball se rencontrent à la faculté d’art de l’Université de Leeds et forment peu après Soft Cell, en 1977. Si...

Gene Clark - White light 0

Les ombres chaudes du crépuscule

Gene Clark White light (1971, A&M Records) En même temps qu’ils révolutionnèrent proprement la face du rock, les Byrds traversèrent les sixties en aéronef déglingué semant dans son sillage des pièces détachées comme autant...

New Order - Power, corruption & lies 4

1 année, 10 albums : 1983

Comme l’année précédente, j’ai du mal à considérer 1983 comme un cru musical majeur malgré deux albums importants qui ressortent assez nettement du lot. On trouvera quand même des plaisirs musicaux à ne pas...

William Sheller - Epures 0

La solitude du pianiste

William Sheller Épures (2004, Mercury) En mettant les mains sur ce disque, je me suis souvenu que ma fréquentation de la musique de William Sheller remontait à déjà loin. Je devais avoir en effet...

Analytics Plugin created by Web Hosting