De l’or dans le désert

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Je ne connais que Blue Screen Life, qui est un album surprenant dès la première piste. Pour moi qui n’écoute quasiment pas de rock indé (je ne sais pas tellement ce que cela recouvre), j’y reviens souvent. Mention spéciale à Concrete Seconds, sa rythmique impeccable et son Moog.

  1. 8 janvier 2011

    […] This post was mentioned on Twitter by Anne-Sophie Pascal. Anne-Sophie Pascal said: De l'or dans le désert: http://t.co/g75TKzv […]

  2. 9 avril 2012

    […] enserrer dans les mailles de leur filet. Ce Seville n’est qu’une des pièces d’un fascinant casse-tête, qu’on n’a toujours pas su résoudre depuis dix […]

  3. 3 octobre 2015

    […] de vanter les immenses mérites des deux premiers albums du groupe, This is a Pinback CD (1999) et Blue screen life (2001), le premier nommé parvenant notamment à chaque écoute à consolider sa place dans mon […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Analytics Plugin created by Web Hosting