La monstrueuse parade

1 réponse

  1. 17 novembre 2012

    […] chef-d’oeuvre mégalomane occupe une place de choix sur l’époustouflant premier album du groupe de Jarvis Cocker. Emphatique, d’une puissance dramatique peu commune, Master of the […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Analytics Plugin created by Web Hosting