Pôles opposés et vertus cardinales

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 25 février 2010

    […] Davies, il m’aurait semblé injuste d’oublier ici son génial alter-ego au sein de Cardinal, Eric Matthews. Il est assez fascinant d’observer les trajectoires respectives empruntées […]

  2. 14 décembre 2011

    […] déjà eu l’occasion d’évoquer ici ce disque magistral, fruit de l’éphémère rencontre de deux songwriters majuscules. Ce titre formidable plante […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Analytics Plugin created by Web Hosting