Le phare de la lune

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 18 août 2017

    […] artistique majeure largement célébrée par la critique, Moon pix suscita forcément de nouvelles attentes avec lesquelles une personnalité aussi troublée que celle […]

  2. 31 août 2018

    […] « Colors and the kids », point culminant de son très haut perché Moon pix de 1998, Cat Power chante ces mots qui nous ont toujours bouleversé : « Must be the colors and […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Analytics Plugin created by Web Hosting