L’étoile noire

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Lucas dit :

    Joli 🙂
    Je savais que ça allait être bon, c’est exactement ça ; je me replonge dedans illico.
    Nightswimming est vraiment splendide.

  1. 2 juillet 2017

    […] de quoi rassurer. Le groupe avait déjà choisi de renouer avec des sonorités plus rock après Automatic for the people pour livrer Monster en 1994, et le résultat s’était révélé plutôt mitigé. Le choix du […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Analytics Plugin created by Web Hosting