Retour vers le futur

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Lucas dit :

    Wow, quelle critique !
    Je confesse honteusement ne les connaître que par le générique de Docteur House (c’est bien eux ça non ?), mais c’est le genre d’éloge qui met un coup de pied au cul et te faire dire que tu rates un sacré monument musical depuis trop d’années.

  1. 30 août 2015

    […] Massive Attack Safe from harm [1991, extrait de l’album Blue lines] […]

  2. 20 janvier 2018

    […] un premier LP aussi fracassant que son fondamental Blue lines paru trois ans plus tôt, l’épreuve du deuxième album ne pouvait qu’apparaître plus […]

  3. 25 février 2018

    […] avoir, avec le fondamental Blue lines de 1991, ouvert une porte dans laquelle allaient s’engouffrer quelques-uns des artistes les […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Analytics Plugin created by Web Hosting