Le goût de l’agneau

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 22 février 2015

    […] Lambchop Give me your love [1998, sur l’album What another man spills] […]

  2. 7 mars 2015

    […] que je ne vous avais pas prévenus, vous ayant avertis il y a deux semaines que mon billet sur What another man spills devait initialement porter sur ce lumineux et intouchable Nixon. Ce n’était que reculer […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Analytics Plugin created by Web Hosting