Dies irae

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 25 janvier 2015

    […] Diabologum Il faut [1996, sur l’album #3] […]

  2. 30 janvier 2019

    […] nos oreilles et sous nos yeux. C’est peu dire que les chansons figurant sur ce fondamental #3 du groupe toulousain évoquent des images de détonation tant cette musique semble avoir été […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Analytics Plugin created by Web Hosting