L’étoile immobile

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 11 mars 2017

    […] sorte de prêtresse païenne que pouvait figurer Sandoval. Le troisième opus du groupe – Among my swan – avait néanmoins laissé entrevoir des signes (légers) d’essoufflement et on ne fut […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Analytics Plugin created by Web Hosting