Dans la chaleur de l’été

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 30 janvier 2019

    […] cœur bat plus fort encore à l’écoute de cette merveilleuse ballade ouvrant l’album Chevrotine de ce regretté duo parisien. Toute d’élégance rêveuse, le doux flottement de Ce que je […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Analytics Plugin created by Web Hosting