Le chant de l’innocent

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 22 avril 2018

    […] il ne faut surtout pas oublier que JP Nataf prit le temps de commettre deux albums fantastiques, Plus de sucre (2004) et Clair (2006), encore au-dessus à mon avis des réussites du groupe qui l’a rendu […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Analytics Plugin created by Web Hosting