Trash palace

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. 3 juillet 2019

    […] ce qu’on me démontre le contraire, vous ne m’enlèverez pas de l’idée que Trash yéyé demeure encore aujourd’hui le meilleur album de Benjamin Biolay, grand disque malade […]

  2. 15 août 2019

    […] Je n’ai jusque là jamais pu en revanche accrocher au disque suivant, ce Négatif paru en 2003. Peut-être qu’un jour… Je reviendrai par contre certainement à l’occasion sur le génial Trash yéyé. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Analytics Plugin created by Web Hosting