Pluie de bienfaits

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Arnaud dit :

    Plutôt d’accord avec toi, sauf que je préfèrerai toujours « Range life » à « Gold Soundz » (peut-être parce qu’elle dure plus longtemps). Et va savoir pourquoi, cet album est une madeleine, il me ramène à la route Lyon-Saint Etienne du jeudi soir de nos jeunes années…

  1. 5 avril 2013

    […] indie-rock. Des tourbillons soniques de Slanted and enchanted (1992) aux mélodies célestes de Crooked rain crooked rain (1994), Pavement faisait valoir une originalité vibrante, un sens inné (et inouï) de la […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Analytics Plugin created by Web Hosting