Le fou et l’enfant

2 réponses

  1. 3 février 2010

    […] White démontre qu’il est un excellent chanteur et me remémore certains morceaux naïfs de Daniel Johnston. Le groupe devient encore plus passionnant quand il montre les dents comme sur le furieux et […]

  2. 21 septembre 2019

    […] un précieux trésor caché de ma discothèque, auquel j’avais d’ailleurs consacré quelques lignes dans ces pages. Parmi les nombreux articles hommages, on retiendra par exemple celui rédigé par le toujours […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *