Catégorie : 1990-1999

1

Un coeur simple

Ron Sexsmith Ron Sexsmith (1995, Interscope) Né au Canada à proximité des chutes du Niagara, Ron Sexsmith a d’abord longtemps roulé sa bosse avant que d’avoir sa chance. Au fil des années 1980, il...

0

Les mystères de l’Ouest

Swell 41 (1994, Beggars Banquet) Deux ans après l’excellent …Well? (cf. note du 22/06/07 pour mes lecteurs assidus), Swell confirmait sa place singulière dans le paysage musical des années 1990 avec ce remarquable 41....

0

Haute tension

dEUs The ideal crash (1999, Universal) dEUs se forme en 1991 à Anvers, Belgique, autour de Tom Barman et de Stefan Kamil Carlens. D’abord groupe de reprises, dEUs développe peu à peu son propre répertoire...

2

Les rêveries d’un promeneur solitaire

The Divine Comedy Promenade (1994, Setanta/Virgin) Un an à peine après l’exceptionnel Liberation, l’Irlandais Neil Hannon, singleton génial sous le nom de Divine Comedy, laissait de nouveau libre cours à son inspiration débridée avec...

0

La tête et les jambes

Yo La Tengo Fakebook (1990, Bar/None) Yo La Tengo se forme en 1984 après qu’Ira Kaplan, rock-critic cherchant sa voie, a rencontré Georgia Hubley, batteuse et chanteuse. Le couple, basé à Hoboken, New Jersey...

2

Les grands fonds

Red House Painters Red House Painters [I] (1993, 4AD) A la fin des années 1980, Mark Kozelek, jeune homme originaire du Midwest, forme les Red House Painters et s’installe à San Francisco. Le groupe...

4

Les quatre saisons

Belle and Sebastian If you’re feeling sinister (1996, Jeepster) Il est des disques vers lesquels on appréhende parfois de revenir, tant on les a aimés, usés jusqu’à la corde et pour lesquels on craint...

0

Le fou et l’enfant

Daniel Johnston Fun (1994, Atlantic) A partir du milieu des années 1980, le petit monde du rock alternatif américain s’agite autour d’une poignée de cassettes enregistrées à la maison par un drôle de bonhomme...

2

Les lois de la gravité

Tindersticks Tindersticks (1993, Bar/None) A l’heure où le groupe fait paraître un nouvel opus – The hungry saw – alors qu’on le croyait disparu, revenons aujourd’hui 15 ans en arrière (Dieu que le temps...

4

Haute distinction

Eric Matthews The lateness of the hour (1997, Sub Pop) J’évoquais ici-même il y a peu ces disques qu’on redécouvre après un long oubli, qui resurgissent et sonnent à vos oreilles comme jamais avant....

Analytics Plugin created by Web Hosting