Catégorie : 1970-1979

0

L’étoile polaire

John Cale Paris 1919 (1973, Reprise) Les raisons ne manquent pas de revenir ici sur ce disque monumental du non moins imposant Gallois. On pourrait citer pèle-mêle le quarantième anniversaire de sa parution, le récent décès...

0

L’art délicat de la simplicité

John Lennon Imagine (1971, Capitol) J’avouerai en préambule que je ne suis pas un « lennonien » très averti. Initié aux plaisirs musicaux durant les années 1990 principalement via la connexion Inrocks/Bernard Lenoir, la référence aux Beatles n’était pas...

2

L’heure du Lou

Lou Reed Transformer (1972, RCA) Lou Reed quitte le Velvet Underground en août 1970. En cinq années d’une intensité créative inouïe – et dans un anonymat alors presque complet – , le groupe new-yorkais...

Point de vue, images du monde 0

Point de vue, images du monde

Stevie Wonder Innervisions (1973, Motown) Jusqu’à la récente découverte de cet Innervisions, mon appréciation de l’œuvre de Stevie Wonder était plutôt mitigée. Je reconnaissais au bonhomme d’indéniables réussites, mais même ses albums les plus...

0

Pastorale américaine

Neil Young Harvest (1972, Reprise) L’année qui suit After the gold rush s’avère particulièrement mouvementée pour Neil Young. Le disque rencontre un vif succès et Young enchaîne avec une tournée acoustique lui permettant de...

0

Devo-lution rock

Devo Q : are we not men? A : we are Devo! (1978, Warner) Mark Mothersbaugh et Jerry Casale se rencontrent sur les bancs de l’université d’État de Kent, Ohio, à la fin des...

1

Têtes bien faites

Talking Heads Talking Heads : 77 (1977, Sire Records) David Byrne, Tina Weymouth et Chris Frantz se rencontrent à la Rhode Island School of Design au début des années 1970 et décident de fonder...

1

Rock and folk

Led Zeppelin III (1970, Atlantic) Led Zeppelin – Led’ Zep’ pour les intimes – ne présente pas à première vue de quoi charmer les garçons sensibles, amateurs de mélodies fines et d’orchestrations racées. Avec...

Lumières 0

Lumières

Richard & Linda Thompson I want to see the bright lights tonight (1974, Island) Quand paraît I want to see the bright lights tonight, Richard Thompson n’a que 25 ans mais affiche déjà un...

0

Les orgueilleux

The Only Ones The Only Ones (1978, Sony) Les Only Ones n’ont jamais été vraiment raccords avec leur époque. Portés sur le devant (?) de la scène par la déferlante punk, ce quatuor anglais...

Analytics Plugin created by Web Hosting